Prêts pour l'initiative REDD+ ? : Quelles leçons tirer des affaires de corruption dans les zones protégées de l'Ouganda

Bergen: Chr. Michelsen Institute (U4 Brief 2012:7) 4 p.
Auteur(s):
Connor Cavanagh

La présente synthèse vise à tirer des leçons de différentes affaires de corruption ayant récemment été mises au jour dans des zones protégées ougandaises. A la lumière d’une affaire qui a impliqué la Banque mondiale et le Fonds pour l’environnement mondial (GEF), ainsi que le ministère ougandais du Commerce, du tourisme et de l’industrie (MoTTI) et l’Uganda Wildlife Authority (UWA, entité chargée de la protection de la faune et de la flore en Ouganda), nous verrons comment, dans le contexte ougandais, les pratiques de corruption peuvent s’étendre à de multiples niveaux de gouvernance. Sur la base de travaux qualitatifs menés sur le terrain, nous proposerons un certain nombre de réflexions en matière de suivi et d’évaluation à l’intention des donateurs qui souhaitent apporter un soutien à des projets de Réduction des émissions de CO2 provenant de la déforestation et de la dégradation des forêts (initiative REDD+) ainsi qu’à d’autres programmes de protection environnementale en Afrique orientale.

Traductions disponibles


Thèmes principaux